Pessimisme ou espérance ?

On entend pas mal de discours pessimistes, ces temps-ci, du style : « À quoi bon préserver la planète vu que c’est déjà trop tard ? », ou encore : « Pourquoi avoir des enfants quand on voit le monde qu’on leur lègue ? » Pessimisme ou simple réalisme ? Mais si on veut être réaliste, alors il faut regarder toute la réalité en face, aussi le fait que l’être humain ne cesse d’aimer la vie et les enfants et d’espérer pour eux un bel avenir. Et surtout, que Jésus est ressuscité et que, depuis, nous savons par la foi que la vie triomphe. Elle triomphera de manière éclatante le jour où Jésus reviendra. Mais en attendant, ne méprisons pas les gestes, petits ou grands, qui sont porteurs d’espérance pour nous, nos proches, nos voisins, le monde, la planète.

Répandons l’Évangile de la vie, en paroles et en actes.

M.S.