Lumière dans les ténèbres

Bing ! Aïe ! Patatras ! Ouille ! Se déplacer dans l’obscurité comporte des risques certains, tant en pantoufles qu’à vélo. Difficile de repérer tous les obstacles quand il fait nuit noire, on s’y heurte forcément à un moment ou à autre. Nous apprécions la lumière quand elle nous permet d’éviter des dangers.


Mais il nous faut bien avouer que parfois, la lumière peut s’avérer embarrassante, voire compromettante ; personne ne voudrait d’un gros coup de projecteur sur tout le désordre de sa vie ! Nous craignons la lumière quand elle devient trop révélatrice de qui nous sommes vraiment.


Jésus est la lumière. À Noël, tout s’illumine dans nos rues, mais qu’en est-il de nos cœurs ? « La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas reçue » (Jean 1.5). Ne craignons pas cette lumière venue d’en haut, comme tant d’autres l’ont fait avant nous ! Ce qu’elle scrute et met en évidence nous amènera probablement à mieux louer Dieu et connaitre Jésus, et nous éviterons par là-même bien des dangers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *