Marathon en côte

Marathon en côte

Il y a une année, j’avais parlé de la pente et de la côte. Cette année, le temps qui s’ouvre a franchement l’allure d’une côte.

La côte à gravir, nous sommes tellement heureux de la voir apparaître enfin au détour d’un virage : la reprise de nos rassemblements. Celle-ci est assortie d’un plan de protection bien nécessaire qui demandera vigilance et efforts à toutes nos forces vives. Nous devrons nous adapter à des pratiques d’Église qui seront différentes, à des changements qui s’imposent à nous par la force des choses. Il s’agira d’être créatifs pour vivre l’amour fraternel et l’amour du prochain là où nous sommes.

Jésus nous l’a promis : « Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu’il reste éternellement avec vous : l’Esprit de la vérité… » (Jean 14.16-17, Segond21). L’Esprit nous donnera de persévérer dans ce marathon de l’amour. M. S.

Laisser un commentaire