Encore un petit effort !

Quand on fait une randonnée avec des enfants, on ne leur dit pas toujours d’emblée la longueur et la difficulté de la marche, et parfois on ne le sait pas soi-même. Les enfants se souviendront longtemps de cette rando où on leur a dit plusieurs fois « plus qu’un petit effort », avant un dernier bout raide qui a achevé tout le monde.

L’auteur de la lettre aux Hébreux dit à ses lecteurs : « Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang » (12.4), et il les exhorte à tenir bon dans les souffrances qui s’annoncent. Suivant comme on entend cela, ce sera une culpabilisation de plus. Mais prenons cela comme la voix encourageante d’un entraîneur : « Tiens bon ».

L’épreuve que traverse notre société est aussi une épreuve pour nous dans notre vie individuelle, familiale et communautaire. Nous ne savons pas combien durera le « petit effort », mais nous pouvons compter sur la force que le divin entraîneur nous donnera pour chaque jour.

M.S.

Laisser un commentaire