Le secret de la vie

Pâques revient. Mais même si la situation est un peu meilleure qu’en 2020, nous ne pouvons pas célébrer « en grand » la plus importante des fêtes chrétiennes. Le contexte nous invite à la patience, et il y a beaucoup de souffrance autour de nous. Est-ce bien là la victoire de la Vie ?

La victoire de Jésus à la croix et le matin de Pâques n’a pas tué immédiatement le mal et la mort. « Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort » (1Corinthiens 15.26). La Vie du Ressuscité est bien là, mais encore cachée : « Votre vie est cachée avec le Christ en Dieu » (Colossiens 3.3). Cette Vie, c’est un peu comme le « levain qu’une femme prend et enfouit dans trois mesures de farine, si bien que toute la masse lève » (Matthieu 13.33 ; Luc 13.21). Une belle masse de pain (20 kg), la promesse est là pour le monde, mais la boulangerie est discrète, pas tapageuse. C’est l’amour du Christ en nous, qui rayonne autour de nous. La Vie est là, n’attendons pas pour la vivre !

M.S.