Réouverture de nos locaux

Après 12 semaines d’arrêt de nos rencontres dans nos locaux, nous sommes autorisés à reprendre les rassemblements, en respectant un plan de protection pour tous. Vous pouvez donc vous rendre à nos rencontres en toute sécurité ; nous nous sommes engagés à suivre toutes les recommandations en vigueur.

Nous allons continuer pendant quelques temps la diffusion en direct des cultes (lien sur eebc.ch/live) pour tous ceux qui choisiraient de rester encore chez eux.

Vous pouvez consulter le plan de protection détaillé ici, version du 3 juin 2020.

De manière évidente, il y aura des adaptations, des manques, des frustrations dans la reprise de nos activités. Mais nous croyons qu’il est bon malgré tout que le peuple de Dieu se rassemble !

Si vous disposez d’un masque de protection, merci de le prendre avec vous. Il sera indispensable si vous souhaiter chanter ! (Des masques seront aussi à disposition sur place).

Riches de nos différences

Riches de nos différences

Point n’est besoin de prospérité matérielle pour être riche. La vraie richesse, c’est la qualité des relations. Par Jésus-Christ, Dieu est entré en relation avec nous. Il s’est créé une Église, communauté solidaire de celles et ceux qui ont mis leur foi en lui et veulent vivre comme ses disciples.

Vivre l’Église, cela peut être recevoir la nourriture spirituelle qui y est offerte et bénéficier du soutien fraternel. Mais Dieu nous réserve un plus grand cadeau encore. En effet, Paul dit : « Nous avons des dons différents à utiliser selon ce que Dieu a accordé gratuitement à chacun » (Romains 12.6). Chacun·e a reçu de quoi enrichir la vie de la communauté et contribuer à son témoignage dans le monde. Grâce à nos dons différents, nous pouvons ENSEMBLE louer et adorer Dieu, nous aider les uns les autres à avancer dans la foi, et être des témoins de son amour et des canaux de sa grâce dans nos villages.

Lumière dans les ténèbres

Lumière dans les ténèbres

Bing ! Aïe ! Patatras ! Ouille ! Se déplacer dans l’obscurité comporte des risques certains, tant en pantoufles qu’à vélo. Difficile de repérer tous les obstacles quand il fait nuit noire, on s’y heurte forcément à un moment ou à autre. Nous apprécions la lumière quand elle nous permet d’éviter des dangers.


Mais il nous faut bien avouer que parfois, la lumière peut s’avérer embarrassante, voire compromettante ; personne ne voudrait d’un gros coup de projecteur sur tout le désordre de sa vie ! Nous craignons la lumière quand elle devient trop révélatrice de qui nous sommes vraiment.


Jésus est la lumière. À Noël, tout s’illumine dans nos rues, mais qu’en est-il de nos cœurs ? « La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas reçue » (Jean 1.5). Ne craignons pas cette lumière venue d’en haut, comme tant d’autres l’ont fait avant nous ! Ce qu’elle scrute et met en évidence nous amènera probablement à mieux louer Dieu et connaitre Jésus, et nous éviterons par là-même bien des dangers !