Connexion

Connexion

Plus que jamais, notre monde est connecté. L’accès aux données partout, tout le temps, fait de chacun une personne connectée. Et nous connectons aujourd’hui encore bien plus que des personnes, mais des montres, des lampes de chevet ou des voitures. La connexion, c’est bien quand ça fonctionne. Quand mon objet est bien relié à ce qu’il faut. Mais quand ça bogue, les esprits s’échauffent !

On parle volontiers aussi de connexion avec Dieu ; une Église de notre Association s’appelle même « Église Connexion ». L’image est parlante, mais pourrait être trompeuse ! En effet, si on cesse d’être connecté (comprenez : nous négligeons notre relation à Dieu) que se passe-t-il ? Est-on totalement coupé des bienfaits de Dieu pour autant ? La Parole de Dieu nous dit « Je lui garderai pour toujours mon amour, je respecterai fidèlement mon alliance.» (Ps 89.29). Ces paroles adressées au fils de David sont aussi valables pour nous ! Rien ne peut nous séparer de son amour, que nous nous sentions connectés ou pas ! C.J.

Crédit photo : CC BY 2.0 Maurizio Pesce

Encore un petit effort !

Encore un petit effort !

Quand on fait une randonnée avec des enfants, on ne leur dit pas toujours d’emblée la longueur et la difficulté de la marche, et parfois on ne le sait pas soi-même. Les enfants se souviendront longtemps de cette rando où on leur a dit plusieurs fois « plus qu’un petit effort », avant un dernier bout raide qui a achevé tout le monde.

L’auteur de la lettre aux Hébreux dit à ses lecteurs : « Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang » (12.4), et il les exhorte à tenir bon dans les souffrances qui s’annoncent. Suivant comme on entend cela, ce sera une culpabilisation de plus. Mais prenons cela comme la voix encourageante d’un entraîneur : « Tiens bon ».

L’épreuve que traverse notre société est aussi une épreuve pour nous dans notre vie individuelle, familiale et communautaire. Nous ne savons pas combien durera le « petit effort », mais nous pouvons compter sur la force que le divin entraîneur nous donnera pour chaque jour.

M.S.

Persévérez dans la prière // jour 6

Samedi 22 aout 2020

« Ah, qu’il est bon… pour des frères d’être ensemble ! »

Psaumes 133.1

Pendant presque trois mois, nos relations fraternelles ont été vécues à distance, grâce aux techniques modernes, ou sur le pas de la porte. Mais rien ne remplace la présence physique, même avec la distance prescrite. À distance ou en présence directe, la communion fraternelle est à cultiver.

Prière:

  • Que nos relations entre nous ne s’étiolent pas, mais qu’elles s’intensifient et s’approfondissent.
  • Que dans les mois qui viennent, chacun·e d’entre nous puisse développer le lien avec une personne de l’Église qu’il/elle connaissait relativement peu.
  • Que notre vie communautaire nous rapproche de Dieu et aide chacun·e à faire des pas supplémentaires dans la foi.

Persévérez dans la prière // jour 5

Vendredi 21 aout 2020

« Heureux celui qui pense au faible ! »

Psaumes 42.2a

La pandémie a appelé notre société entière à être solidaire de ceux qui sont faibles, soit dans leur santé, soit par leur situation économique. Dans l’Église, nous sommes invités à nous soucier des plus faibles dans ce sens-là mais aussi et surtout des plus vulnérables dans la foi, et à prendre nos décisions en fonction des plus petits d’entre nous (Matthieu 18.1-14).

Prière :

  • Que les divers besoins de nos frères et sœurs puissent être pris en compte du mieux possible dans cette période de notre vie d’Église qui suit le confinement et le déconfinement.
  • Pour les malades parmi nous : que le Seigneur apporte la guérison et, là où ce n’est pas sa volonté de guérir dans cette vie, qu’il donne sa lumière sur un chemin qui ressemble souvent à un long tunnel.
  • Que personne parmi nous ne se sente mis de côté et que notre devise pour 2020 (« Nous avons des dons différents à utiliser selon ce que Dieu a accordé gratuitement à chacun », Romains 12.6a) puisse être une réalité pour tous dans l’Église.

Persévérez dans la prière // jour 4

Jeudi 20 aout 2020

« Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement »

Matthieu 10.8b

La mission est un effet de la grâce. Le Dieu de Jésus-Christ nous appelle à donner, en toute simplicité et générosité, car nous avons reçu généreusement et gratuitement. Donner un témoignage, en actes et en paroles, donner du temps, de l’attention,…

Prière :

  • Pour tous les besoins cachés, souvent inexprimés, dans nos villages : qu’ils puissent s’exprimer et rencontrer des oreilles et des mains attentives.
  • Pour nos autorités : qu’elles aient la motivation et les moyens pour connaître les besoins qui relèvent de leur responsabilité et y répondre avec un souci d’humanité.
  • Que les personnes qui se sentent interpellées dans leur relation avec Dieu puissent trouver des chrétiens disponibles et attentifs, prêts à les écouter, à les accompagner, à témoigner de leur espérance.
  • Pour l’effort The Turning, dont il est prévu de renouveler l’expérience en Suisse romande et dans la région ce mois d’octobre : que l’approche rencontre un écho positif et porte du fruit spirituel durable.

RENCONTRES EN FIN D’APRÈS-MIDI DANS NOS DIFFÉRENTES COMMUNES.
(Une personne de l’Église qui habite votre commune vous informera sur le lieu et l’heure.)

Persévérez dans la prière // jour 3

Mercredi 19 aout 2020

« Élevez vos enfants en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur. »

Éphésiens 6.4

Notre Église n’a pas pu maintenir l’enseignement spécifique adressé aux enfants et aux jeunes pendant la fermeture de nos locaux. Ceci nous a rappelé que c’est en premier lieu aux parents d’instruire leurs enfants dans les voies de Dieu. Le défi a été relevé par beaucoup.

Prière :

  • Que Dieu accorde sagesse et discernement aux parents dans leur rôle. Pensons spécialement à quelques situations familiales tendues voire conflictuelles entre les parents et les enfants.
  • Prions pour les enfants rejetés, abandonnés, voire abusés par leurs parents. Que Dieu leur accorde la grâce de parvenir à se construire le plus sainement possible.
  • Que chaque enfant de l’Église puisse bénéficier de modèles dans la foi. Les jeunes n’ont pas besoin de modèles parfaits, mais de personnes stimulantes et authentiques.
  • Que nos équipes d’encadrement pour les enfants et les jeunes dans l’Église soient renouvelées dans leur zèle et leur créativité pour bien transmettre aux enfants ce qui est important.
  • La semaine de l’enfance, du 12 au 16 octobre 2020.

RENCONTRE À 20 H CE SOIR À LA CHAPELLE