Encore un petit effort !

Encore un petit effort !

Quand on fait une randonnée avec des enfants, on ne leur dit pas toujours d’emblée la longueur et la difficulté de la marche, et parfois on ne le sait pas soi-même. Les enfants se souviendront longtemps de cette rando où on leur a dit plusieurs fois « plus qu’un petit effort », avant un dernier bout raide qui a achevé tout le monde.

L’auteur de la lettre aux Hébreux dit à ses lecteurs : « Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang » (12.4), et il les exhorte à tenir bon dans les souffrances qui s’annoncent. Suivant comme on entend cela, ce sera une culpabilisation de plus. Mais prenons cela comme la voix encourageante d’un entraîneur : « Tiens bon ».

L’épreuve que traverse notre société est aussi une épreuve pour nous dans notre vie individuelle, familiale et communautaire. Nous ne savons pas combien durera le « petit effort », mais nous pouvons compter sur la force que le divin entraîneur nous donnera pour chaque jour.

M.S.

Persévérez dans la prière // jour 6

Samedi 22 aout 2020

« Ah, qu’il est bon… pour des frères d’être ensemble ! »

Psaumes 133.1

Pendant presque trois mois, nos relations fraternelles ont été vécues à distance, grâce aux techniques modernes, ou sur le pas de la porte. Mais rien ne remplace la présence physique, même avec la distance prescrite. À distance ou en présence directe, la communion fraternelle est à cultiver.

Prière:

  • Que nos relations entre nous ne s’étiolent pas, mais qu’elles s’intensifient et s’approfondissent.
  • Que dans les mois qui viennent, chacun·e d’entre nous puisse développer le lien avec une personne de l’Église qu’il/elle connaissait relativement peu.
  • Que notre vie communautaire nous rapproche de Dieu et aide chacun·e à faire des pas supplémentaires dans la foi.

Persévérez dans la prière // jour 5

Vendredi 21 aout 2020

« Heureux celui qui pense au faible ! »

Psaumes 42.2a

La pandémie a appelé notre société entière à être solidaire de ceux qui sont faibles, soit dans leur santé, soit par leur situation économique. Dans l’Église, nous sommes invités à nous soucier des plus faibles dans ce sens-là mais aussi et surtout des plus vulnérables dans la foi, et à prendre nos décisions en fonction des plus petits d’entre nous (Matthieu 18.1-14).

Prière :

  • Que les divers besoins de nos frères et sœurs puissent être pris en compte du mieux possible dans cette période de notre vie d’Église qui suit le confinement et le déconfinement.
  • Pour les malades parmi nous : que le Seigneur apporte la guérison et, là où ce n’est pas sa volonté de guérir dans cette vie, qu’il donne sa lumière sur un chemin qui ressemble souvent à un long tunnel.
  • Que personne parmi nous ne se sente mis de côté et que notre devise pour 2020 (« Nous avons des dons différents à utiliser selon ce que Dieu a accordé gratuitement à chacun », Romains 12.6a) puisse être une réalité pour tous dans l’Église.

Persévérez dans la prière // jour 4

Jeudi 20 aout 2020

« Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement »

Matthieu 10.8b

La mission est un effet de la grâce. Le Dieu de Jésus-Christ nous appelle à donner, en toute simplicité et générosité, car nous avons reçu généreusement et gratuitement. Donner un témoignage, en actes et en paroles, donner du temps, de l’attention,…

Prière :

  • Pour tous les besoins cachés, souvent inexprimés, dans nos villages : qu’ils puissent s’exprimer et rencontrer des oreilles et des mains attentives.
  • Pour nos autorités : qu’elles aient la motivation et les moyens pour connaître les besoins qui relèvent de leur responsabilité et y répondre avec un souci d’humanité.
  • Que les personnes qui se sentent interpellées dans leur relation avec Dieu puissent trouver des chrétiens disponibles et attentifs, prêts à les écouter, à les accompagner, à témoigner de leur espérance.
  • Pour l’effort The Turning, dont il est prévu de renouveler l’expérience en Suisse romande et dans la région ce mois d’octobre : que l’approche rencontre un écho positif et porte du fruit spirituel durable.

RENCONTRES EN FIN D’APRÈS-MIDI DANS NOS DIFFÉRENTES COMMUNES.
(Une personne de l’Église qui habite votre commune vous informera sur le lieu et l’heure.)

Persévérez dans la prière // jour 3

Mercredi 19 aout 2020

« Élevez vos enfants en leur donnant une éducation et des avertissements qui viennent du Seigneur. »

Éphésiens 6.4

Notre Église n’a pas pu maintenir l’enseignement spécifique adressé aux enfants et aux jeunes pendant la fermeture de nos locaux. Ceci nous a rappelé que c’est en premier lieu aux parents d’instruire leurs enfants dans les voies de Dieu. Le défi a été relevé par beaucoup.

Prière :

  • Que Dieu accorde sagesse et discernement aux parents dans leur rôle. Pensons spécialement à quelques situations familiales tendues voire conflictuelles entre les parents et les enfants.
  • Prions pour les enfants rejetés, abandonnés, voire abusés par leurs parents. Que Dieu leur accorde la grâce de parvenir à se construire le plus sainement possible.
  • Que chaque enfant de l’Église puisse bénéficier de modèles dans la foi. Les jeunes n’ont pas besoin de modèles parfaits, mais de personnes stimulantes et authentiques.
  • Que nos équipes d’encadrement pour les enfants et les jeunes dans l’Église soient renouvelées dans leur zèle et leur créativité pour bien transmettre aux enfants ce qui est important.
  • La semaine de l’enfance, du 12 au 16 octobre 2020.

RENCONTRE À 20 H CE SOIR À LA CHAPELLE

Persévérez dans la prière // jour 2

« Au point où nous sommes parvenus,
marchons d’un même pas. »

Philippiens 3.16

La période de semi-confinement du printemps ne nous a pas laissés indifférents. Nos habitudes ont été chamboulées, et nos repères avec. Dans l’Église, cela a aussi été le cas, et il nous faut à présent repartir en conservant l’unité que nous donne l’Esprit.

Prière :

  • Que Dieu nous donne de vivre en belle harmonie les uns avec les autres. La gloire de son nom en sera plus éclatante.
  • Que chacun·e puisse être respecté, écouté et entendu, dans sa sensibilité propre. La voix de tous compte et nous grandissons en apprenant les uns des autres.
  • Prions pour l’unité des chrétiens dans notre région. Plusieurs projets favorisant l’unité ont été soit reportés, soit annulés. Que Dieu suscite de nouvelles idées (suite des soirées de louange, projets communs).
  • Remercions Dieu pour ceux qui intercèdent fidèlement en faveur de l’unité dans la région au travers du groupe L’Éveil (prière 7 jours sur 7). Qu’ils ne se découragent pas.

RENCONTRE À 20 H CE SOIR À LA CHAPELLE

Persévérez dans la prière // jour 1

« Confiez-vous en l’Éternel pour toujours,
car l’Éternel, l’Éternel est le rocher des siècles. »

Ésaïe 26.4

Les épreuves peuvent être nombreuses et variées. Nous traversons tous, tôt ou tard, des temps difficiles, qui nous font vaciller dans la foi. C’est alors qu’il nous faut choisir vers qui nous tourner quand ça va mal.

Prière :

  • Que tous ceux qui souffrent, qui sont malades sachent se tourner vers le rocher de siècles et crier à lui, au lieu de se réfugier dans l’amertume, les pratiques occultes, les addictions de toutes sortes.
  • Que Dieu vienne en aide aux personnes dans l’épreuve, dans notre Église ou au dehors. Pensons à quelques personnes qui traversent une période très difficile.
  • Prions pour ceux qui sont assaillis par les doutes au sujet de la foi, et pour ceux dont la foi s’est refroidie, voire éteinte. Que par un moyen ou un autre, ils puissent entendre la douce voix du Seigneur qui leur dit « Reviens ! »

Semaine de prière 2020

En 2017, 2018 et 2019, à la période de la rentrée, nous avons vécu à chaque fois une riche semaine de prière communautaire. Ces jours mis à part nous permettent, ensemble (car même chacun chez soi, nous avons conscience de ne pas être seuls), de nous approcher de Dieu, de l’écouter pour rechercher sa volonté, de ressouder l’Église autour de son Seigneur. Le conseil d’Église propose de reconduire cette formule en 2020, d’autant plus que nous avons besoin de nous rapprocher ensemble de Dieu suite à la crise sanitaire qui nous a affectés depuis le mois de mars.

Ces évènements ont bousculé notre vie d’Église, tout en suscitant beaucoup de solidarité entre nous. Il s’agit à présent d’écouter Dieu pour percevoir ce qu’il a à nous dire au travers de ces disruptions, tout en le priant pour qu’il nous donne, par son Esprit, d’aller de l’avant dans ce qu’il nous demande. Cette année pas comme les autres nous pousse à revenir aux fondamentaux, à l’essentiel.

Dans ce feuillet et sur le site figure un mot d’ordre biblique pour chaque jour, suivi d’une courte réflexion et d’intentions de prière en lien avec notre vie personnelle et communautaire et notre mission.

Il n’y aura pas de rencontre tous les soirs de la semaine, mais chacun·e est encouragé·e à prier individuellement ou à se retrouver en petits groupes spontanés pour cela (le tableau d’affichage à l’entrée de la chapelle servira d’outil de coordination). Deux rencontres plénières (mardi / mercredi) et une rencontre dans nos communes respectives (jeudi) permettront de prier de façon plus regroupée. Si vous le souhaitez, vous pouvez vivre un jeûne, seul ou à plusieurs, le temps d’un repas (ou plus), selon ce que vous croyez bon. Liberté totale est laissée dans ce domaine.

Merci d’entrer, à votre manière, dans cet élan de prière avec vos frères et sœurs. Que le Seigneur nous unisse et nous encourage par des réponses aux prières qui monteront vers lui !

Dépistage gratuit

Dépistage gratuit

La Confédération suisse a décidé de rendre gratuits tous les tests de dépistage au Covid-19. Ceci afin d’éviter que certaines personnes renoncent à se faire tester pour raisons financières. Quand l’enjeu est grand, il faut faire le maximum pour que chacun puisse être informé sur son état de santé en lien avec le virus.

Il y a un autre enjeu, bien plus grand encore : notre état spirituel en lien avec le mal, ce virus invisible qui nous contamine tous. Pour ce diagnostic non plus, il n’y a pas besoin de payer ! Le dépistage nous est offert sous la forme d’une Parole écrite, éclairée par l’Esprit Saint, pour que nous soyons informés sur nos propres « maladies ». Elles peuvent s’appeler angoisses, échecs, dépendances, orgueil, désir de puissance, incapacité de se contrôler… L’invitation est toujours valable : « Venez, achetez et mangez […] sans argent, sans rien payer ! […] Prêtez l’oreille et venez à moi ; écoutez, et votre âme vivra ! » (début de Ésaïe 55). Un tel diagnostic ne peut nous conduire que dans les bras du Père !